Mangas RPG
Bienvenue sur Mangas RPG !
L'ensemble du Staff vous présente un forum de jeux de rôles basé sur : Bleach, Fairy tail, Naruto, One piece, Reborn et Saint Seiya.
Qu'attendez-vous ? Rejoignez-nous et amusez-vous !

Mangas RPG

Forum RPG de vos mangas préférés : Fairy Tail, One Piece, Naruto, Bleach, Reborn et Saint Seiya !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Hariken Nintai] Chapitre 3 (Terminé - Validé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Hitoryu
Modérateur - Responsable des Sections Bleach & Fairy Tail
avatar

Messages : 436
Date d'inscription : 03/06/2013
Âge : 21
Localisation : Là où l'on voit tout

MessageSujet: [Hariken Nintai] Chapitre 3 (Terminé - Validé)   Mar 4 Mar 2014 - 11:38


Chapitre 3 - Live and Leave
Partie 1

Hariken Nintai

La décision d'Hariken était loin d'être celle qu'il aurait prise si il en avait seulement eu le choix ou encore la force nécessaire pour repousser son père et ses hommes de Micqueot. Il n'avait de toute façon plus assez de ressources pour tenter quoi que ce soit après le nombre de combats qu'il avait du livrer durant cette bataille provisoirement suspendue par une trêve qu'il n'aurait soupçonné. Le jeune homme faisait bien piètre figure, il était égratigné sur la quasi totalité de son torse qui était à présent nu après que sa veste et sa chemises furent mises en lambeaux par la lutte.  La seule chose ayant un bel aspect sur lui était Nibui Taiyō. Avancer de la sorte dans les rues, en compagnie de l'un des plus grands pirates ayant foulé le pied sur North Blue, était une chose pas vraiment valorisante. Qui plus est, ce pirate était son propre père et tous les habitants le savaient depuis longtemps. Les préjugés au sujet d'Hariken l'avaient suivi tout au long de sa vie, ils avaient d'ailleurs été la cause de sa déviation dans la violence alors qu'il avait à peine 10 ans. Une seule personne avait réussi à lui inculquer des valeurs assez puissantes pour passer outre ces idées reçues et les regards de haine qui le transperçaient quotidiennement depuis sa naissance : Ranto. Mais il n'était plus de ce monde aujourd'hui, mort par les mains des hommes de son père indigne en essayant de lui sauver la vie... lui le fils d'une ordure de la pire espèce et, à l'époque, d'une intégrité variable pouvant nuire à son entourage. Il était un vrai modèle pour Hariken, quelqu'un qui n'hésitait pas à dire ce qu'il pensait ou faire ce qu'il croyait juste au risque que cela lui retombe dessus. Ce n'était pas qu'il n'en avait rien à faire de vivre : il avait des convictions et des rêves et c'est cela qui le faisait avancer, Hariken en avait pris conscience depuis peu. C'est pourquoi aujourd'hui il était déterminé comme il ne l'avait jamais été, mais cela n'enlevait pas le fait qu'il était impuissant face à Gekihen qui était un véritable monstre de puissance aux pouvoirs surhumains. Celui-ci se laissait guider par son fils en direction de la maison qu'il avait laissé il y a maintenant plus 18 ans. Cette île avait tellement changée depuis et quelqu'un de haut placé comme lui, tirant les ficelles du trafic dans l'ombre, n'avait pas foulé la terre des îles de North Blue depuis très longtemps. Les habitants étaient vite rentrés chez eux après avoir vu l'homme de l'affiche pour lequel la Marine avait mis sa tête à prix à 203.000.000 de Berry et ainsi les rues étaient maintenant désertes.

Gekihen : On est encore loin Hariken ?
Hariken : Nan... Encore une cinquantaine de mètres et on y est...

Les deux hommes arrivèrent devant une modeste maison blanche à la porte en bois d'érable du Royaume de Luvneel. La toiture était plutôt délabrée, montrant les faibles moyens de la famille Nintai à subvenir à leurs besoins. Hariken ouvrit la porte et se prépara à entrer lorsque le bras musclé de Gekihen se mit en travers de son chemin.

Hariken : Qu'est-ce que tu fais enfoiré ?! Tu ne crois tout de même pas que je vais te laisser entrer seul avec elle ?
???, murmure : Hariken... Laisse-le...
Hariken : Quoi ?! Maman tu te rends compte de ce qu'il pourrait faire ?!
Catha : Oui je sais... Mais soyons honnêtes envers nous-même Hariken... Je n'en ai plus pour très longtemps...

Le jeune homme, dans un tourbillon d'émotions, poussa son père de toutes les forces qui lui avaient été octroyées pendant un laps de temps très court. Il couru auprès de sa mère qui se trouvait dans un lit à proximité de toutes les autres pièces de la petite bâtisse afin de lui en faciliter l'accès avec ses forces amoindries par cette maladie inconnue dont elle souffrait depuis maintenant depuis plus de 2 ans. Il s’accroupit près du sommier et pris la main fiévreuse de sa mère entre les siennes.

Hariken, en larmes : Ne dis pas ça... Qu'est-ce que je vais faire sans toi ? C'est grâce à toi que je puise la force d'avancer tous les jours, tu as toujours tout fait pour que j'aille bien et c'est comme ça que ta maladie s'est aggravée, tu ne t'es occupé que de moi et pas de toi...
Catha, en larmes : Écoute mon fils... Si je t'ai mis au monde ce n'est pas pour te laisser t'en sortir seul ensuite... C'est le travail d'une mère de s'occuper de son enfant, même si sa propre vie est mit en danger...
Hariken, en larmes : Je ne peux pas te laisser sans rien faire... Si j'avais pu ramener ces médicaments ce matin rien de tout ça ne serai...
Catha, en larmes : Détrompe-toi Hariken...
Hariken, en larmes : Quoi ?
Catha, en larmes : Je me sens bien plus faible depuis quelques mois maintenant... Il fallait que tu étudie et que tu deviennes autonome pour pouvoir te débrouiller seul... Et je vois que c'est une vraie réussite... Je peux partir tranquillement...
Hariken, en larmes : Non... Non je t'en prie...
Catha, en larmes : Quoi que ton père fasse... Il ne me reste pas beaucoup de temps à vivre... Laisse-nous maintenant...
Hariken, en larmes : Maman...
Catha, en larmes : Ne m'en veut pas Hariken... J'ai fait tout ce que je voulais et je ne regrette rien...
Hariken, en larmes : Je te le promet Maman... Je deviendrai quelqu'un de fort et reconnu de tous pour sa valeur, plus personne ne me fixera avec un regard empli de haine ! On me regardera avec des regards rempli d'envie ou d'admiration ! Je deviendrai un grand de ce monde ! Un homme faisant régner la justice sur la planète entière ! Les pirates, les bandits, les trafiquants et tous les hors-la-loi de ce monde faisant souffrir des personnes innocentes, il n'y en aura pas un d'arrêté sans que je sois responsable une fois mon objectif atteint ! Je serai tellement grand que même depuis le ciel tu pourras me voir de très loin !
Catha, en larmes : Je serai toujours avec toi mon fils, où que tu ailles et dans toutes les situations... Je ne serai pas au le ciel mais à tes côtés, dans tout ce que tu entreprendras...
Hariken, en larmes : Adieu Maman...
Catha, en larmes : Adieu Hariken, soit fort...

Le jeune homme lâcha la main de sa mère, il prit un simple sac, y mit le peu d'argent qui lui restait et, après un signe de sa mère, ajouta toutes les économies qu'elle avait faites, ce qui lui fit au total un petit montant de 2000 Berrys, de quoi s'acheter des vêtements décents. Il se dirigea ensuite vers la porte et repris Nibui Taiyō qu'il avait lâché à terre en entrant, le mit en transversale sur son sac et referma la poche par dessus, le coinçant et le maintenant suffisamment pour éviter toute chute éventuelle. Il fusilla son père de ses yeux inondés par des larmes de tristesse et de rage et se rendit immédiatement au port avec toutes les forces qui lui restait et un regard plein de détermination.


©Hitoryu

___________________________________________________________________________________________________

"Instead of feeling sorry for yourself, do something about it."
Au lieu de t’apitoyer sur toi-même, fais quelque chose pour changer ça.
#Eminem


Dernière édition par Hitoryu le Mer 26 Mar 2014 - 6:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://chatango.com/fpix?hitoryu
Hitoryu
Modérateur - Responsable des Sections Bleach & Fairy Tail
avatar

Messages : 436
Date d'inscription : 03/06/2013
Âge : 21
Localisation : Là où l'on voit tout

MessageSujet: Re: [Hariken Nintai] Chapitre 3 (Terminé - Validé)   Sam 8 Mar 2014 - 13:22


Chapitre 3 - Live and Leave
Partie 2

Hariken Nintai

Hariken avait obtenu la motivation nécessaire auprès de sa mère pour aller au bout de son objectif, dès maintenant plus rien ne pourrait se mettre en travers de son chemin : il allait partir de cette île qu'il aimait mais qui l'avait toujours retenu dans l'accomplissement de ses ambitions. Du côté de Lya et Shinrai, les hommes de Gekihen les avaient enfin libéré en échange de quoi ils devaient poser leurs armes à terres pour éviter que les deux jeunes ne tentent de les neutraliser. Shinrai accepta volontiers le marché, ayant pleinement conscience de la situation délicate dans quelle ils se trouvaient, mais Lya n'était pas de cet avis. Elle était, certes, timide envers de personnes inconnues, mais celles-ci ne lui inspiraient pas du tout confiance et elle avait sans doute raison vu les activités illicites que ces pirates pratiquaient.

Lya : A-t-on vraiment la garantie que vous nous laisserez en paix ? Je ne pense pas non...
Pirate 1 : Écoute mad'moiselle... On a pas toute la journée donc soit tu poses ton fusil, soit on t'colle une balle entre les deux yeux...
Shinrai, murmurant : Lya fait ce qu'il te dit...
Lya : Hmmm...
Shinrai, pense : Attends une minute... Il a dit "ton fusil" mais il n'a donc pas vu que Lya avait ses deux flingues ? C'est une chance pour nous tirer de là mais elle est mince... Et on ne sait pas combien de temps en a encore Hariken pour régler ses comptes avec son père... Putain on est vraiment dans la merde...
Lya : Je refuse et c'est tout.
Pirate 2, braquant son flingue sur elle : Dans c'cas...
Shinrai : Écoutez... Le fils de votre boss a passé un accord avec lui comme quoi les hostilités étaient terminées pour le moment, je ne compte aucunement rompre cet accord et qui plus est, vous êtes bien plus nombreux que nous deux et donc la moindre tentative de combat serait immédiatement stoppée. N'ai-je pas raison ?
Pirate 1 : P'têtre bien...
Shinrai : Bien... Dans ce cas nous enlever nos armes ne fera aucune différence, nous ne tenterons rien et nous vous le promettons. N'est-ce pas Lya ?
Lya, avec un air renfrogné : Mouais...
Shinrai : Vous voyez ?
Pirate 1 : Ok. On vous laisse vot' matos. Mais barrez-vous tout de suite !
Lya : Pas besoin de nous le dire.
Shinrai : J'approuve.
??? : Attendez deux secondes.
Shinrai : Hariken !

Il était arrivé sur le port, toujours dans le même état à la limite du pitoyable, pour ne pas dire les choses telles qu'elles le sont réellement. La seule chose qui avait changé, et que Lya repéra tout de suite, c'est ce sac dont les deux lanières étaient mises sur une seule épaule, en même temps l'autre n'était pas en état pour supporter le poids de la charge. Le regard du chef de leur petite bande n'était également plus le même. Ses yeux étaient injectés de sang, quelque chose de pas normal s'était produit mais le plus surprenant était le sentiment d'intimidation que l'on ressentait en le regardant directement dans les yeux. C'en était écrasant, à s'en hérisser les poils (Mug' et Klab' vous êtes spotted, obsédés...)

Lya : Hari-kun ? Qu'est-ce que...
Hariken : C'est de ça dont je voulais vous parler...
Shinrai : Ne me dis pas que...
Hariken : Si Shin'. Il est temps pour moi de partir de cette île.
Lya : Et ta mère ?! Tu ne vas tout de même pas la laisser seule ici ?!
Hariken : Elle n'en a plus que pour 1 mois tout au plus... Que je reste ou non ça n'y changera rien. Plus rien ne me retiens ici, vous êtes suffisamment forts pour vous débrouiller sans moi.
Lya : Je suis désolée...

Le futur voyageur s'avança, passa à côté d'elle et posa sa main sur son épaule et continua sa route vers les pontons. Ses deux amis restèrent bouche bée, l'aura qui se dégageait d'Hariken était différente de d'habitude. C'était un mélange de tristesse profonde et de détermination comme ils n'en  avaient jamais vue. Il était clair que leur ami ne plaisantait pas quand il disait qu'il voulait quitter Micqueot.

Shinrai : Putain... Si je m'attendais à ça... Lya qu'est-ce qu'on... ? Lya ?

La jeune femme n'était déjà plus là. Shinrai était seul, planté sur le port, hébété et ne sachant plus quoi faire suite à cet évènement auquel il ne s'attendait pas du tout.

Shinrai : Et puis merde !

Le benjamin de la bande courut en direction de la ville, il ne pouvait accepter de voir Lya dans un état lamentable quant au départ d'Hariken, même si lui même avait pris un sacré coup au moral de voir son aîné partir aussi subitement.


©Hitoryu

___________________________________________________________________________________________________

"Instead of feeling sorry for yourself, do something about it."
Au lieu de t’apitoyer sur toi-même, fais quelque chose pour changer ça.
#Eminem
Revenir en haut Aller en bas
http://chatango.com/fpix?hitoryu
Hitoryu
Modérateur - Responsable des Sections Bleach & Fairy Tail
avatar

Messages : 436
Date d'inscription : 03/06/2013
Âge : 21
Localisation : Là où l'on voit tout

MessageSujet: Re: [Hariken Nintai] Chapitre 3 (Terminé - Validé)   Mer 26 Mar 2014 - 4:23


Chapitre 3 - Live and Leave
Partie 3 - Fin

Hariken Nintai

Shinrai courait dans les rues à l'Est des quartiers modestes de la ville afin de retrouver Lya. Elle était comme une grande-sœur pour lui, et son grand-frère de cœur allait partir en les laissant là. Il s'était rendu compte de ce que la jeune femme ressentait pour Hariken, cet idiot était bien le seul à ne pas le savoir. Il se devait de la retrouver, lui faire part de ce qu'il avait en-tête et surtout la consoler car elle ne devait pas être en train de sauter de joie, bien entendu. Il devait s'assurer qu'elle ne ferait rien d'idiot pour suivre Hariken, elle n'était pas encore assez forte pour survivre au sein d'un corps militaire face à des pirates à la force surhumaine. Hariken non plus d'ailleurs son regard à son départ avait tellement écrasé Shinrai qu'il savait que son ami allait arriver à son but par n'importe quel moyen, et peut importe qui lui barrerait la route : il le réduirait en miettes. Hariken, justement, était encore sur le port avec deux centaines de pirates devant lui. Les maisons aux alentours recommençaient à s'animer puisque le bruit de la bataille s'était estompé. Les volets et les fenêtres se rouvraient, le climat était digne d'une journée d'été et pourtant la saison était la suivante. Les personnes qui apparaissaient dans l'encadrement des vitres avaient toujours ce même regard envers le jeune homme, le même qu'ils jetaient à ces méprisables criminels qui étaient en face de lui. Mais désormais cela importait peu, Hariken était au-dessus de ces regards qui le dévalorisaient. Mais tout d'un coup tout se referma, Gekihen était réapparu dans la rue principale menant au port. Le claquement sec des volets fût insupportable et le fit grimacer, tout comme son fils et ses hommes d'ailleurs.

Gekihen : Si tu te poses la question, et je n'en doute pas une seconde, je n'ai pas touché à un seul cheveux de Catha.
Hariken : .....
Gekihen : Je suppose que tu n'as pas prévu de me suivre, même avec ton sac posé sur l'épaule.
Hariken : Encore heureux, je te foutrais en taule dès que je serai devenu suffisamment puissant.
Gekihen : J'ai hâte de voir ça.
Hariken : Quoi ?
Gekihen : La seule raison pour laquelle tu es encore en vie est que tu as le potentiel de me divertir. Qui aurait cru qu'un gosse comme toi pourrait me tenir tête alors qu'il était dans une situation potentiellement mortelle ? Le simple fait de te regarder droit dans les yeux suffit à voir que tu deviendras quelqu'un de puissant, et les gens puissants sont bien les seuls qui valent quelque chose à mes yeux !
Hariken : T'es qu'un pauvre taré...
Gekihen : Peut être bien. Je t'attendrai impatiemment mon fils, ce jour là nous verrons bien qui de nous deux a vraiment l'âme d'un guerrier ! Mais cette fois-ci ne t'attends pas à repartir en vie après ma victoire ! Je te tuerai sans aucune once de pitié pour montrer à la Marine et au Gouverment Mondial qu'ils ont bien raison de craindre la famille du jeune maître, le futur Seigneur des Pirates : Donquixote Doflamingo !
Hariken : Une fois que je t'aurai fais croupir dans une cellule... Ce sera le tour de Doflamingo...
Gekihen, éclate de rire : Ah ah ah !! Toi ? Tu as beau avoir du potentiel, le jeune maître est un génie du combat, un stratège hors pair à l'esprit aussi tordu qu'est la vie sur dans le Shin Sekai ! Tu ne lui arrivera jamais à la cheville, et même ton Gouvernement adoré ignore qu'il est loin d'être digne de confiance pour être l'un de ses valeureux Shichibukai ! C'est justement ça qui va lui permettre de dominer la planète entière !
Hariken : T'as vraiment une trop grande gueule... Même si j'avais conscience de ça depuis bien longtemps...
Gekihen : De toute façon tu n'as pas la moindre preuve de ce qui se trame dans le dos du Gouvernement, lui-même est loin d'être tout rose et c'est bien pour cela qu'un certain Monkey D. Dragon a créé une armée révolutionnaire. Ce monde n'est qu'un tissu de mensonges et tu ne pourras rien y changer !
Hariken : Moi seul... Bien sûr que non... Mais je suis sûr d'une chose. Dans ce monde si vaste, il y a au moins une autre personne qui pense aux même choses que moi, qui a conscience que ce monde est loin d'être un paradis et qu'il est mené par des démons que sont la haine, la peur, la colère. Mais ce genre de personne est capable d'apporter la joie, la compassion, le respect et l'ordre. Quand je serai suffisamment influent, je trouverais ces personnes et leur montrerai la voie à suivre. Je ne suis pas un fanatique comme ton cher capitaine mais quelqu'un qui croit en sa propre justice pour inculquer au gens des valeurs essentielles à n'importe quel individu pour vivre en société. Et c'est à cause de gens comme toi, Doflamingo, ou encore même le pseudo justicier Sakazuki que ce monde est littéralement en train de partir en couille !
Gekihen, ricane : Crois ce que tu veux... Le jeune maître m'a ouvert les yeux sur ce même monde dont tu me parles... Nos idées sont loin d'être semblable donc bon vent à toi. Obstine-toi dans ta pitoyable quête perfectionniste et quand tu auras enfin compris ce qu'est vraiment la justice tu viendras me voir, soit pour m'enfermer, soit pour me rejoindre...
Hariken : Je ne serai jamais comme toi sale ordure...

Gekihen ne répondit pas et se contenta de ricaner en tournant le dos à son fils. Il gueula sur ses subordonnés en leur ordonnant que quitter l'île, à la surprise générale de ceux-ci. Il désigna une cinquantaine d'entre eux et leur donna des instructions incompréhensibles aux oreilles d'Hariken, mais la demi-centaine en question parti dans la ville contrairement à tous le reste qui remontait dans les galions. L'ambitieux garçon en conclu qu'ils devaient appartenir à la pègre locale, ce qui ne l'étonna pas tant que ça vu le nombre de pirates qui vivaient ici en toute légalité mais qui menaient leurs affaires frauduleuses dans l'ombre. Les cartels étaient nombreux mais l'Équipage de Doflamingo avec son nombre exorbitant était devenu le plus important sur Micqueot. L'objectif principal d'Hariken était de devenir quelqu'un d'important au sein du gouvernement mais tout ça dans un but bien plus précis : réduire la Donquixote Family à néant pour pouvoir stopper la croissance de la pègre mondiale sous les ordres de Doflamingo. Naturellement, tous les alliés du Shichibukai allaient aussi passer sous les roues de sa justice, il était à présent sûr de ce qu'il allait faire de sa vie : entrer au QG de la Marine, la forteresse jadis imprenable, Marineford ! Les navires remontèrent les planches de descente sur le pont et regonflèrent leur voiles dans un vacarme alliant le claquement du tissu et les cris des officiers qui beuglaient après les matelots qui maniaient les cordages avec une dextérité peu commune. Les bâtiments flottants s'éloignèrent enfin du port, Hariken les regarda disparaître derrière la ligne de l'horizon et replongea dans une profonde réflexion...

Hariken : Mais bordel de merde ! J'ai pas de bateau maintenant que j'y pense !

©Hitoryu

___________________________________________________________________________________________________

"Instead of feeling sorry for yourself, do something about it."
Au lieu de t’apitoyer sur toi-même, fais quelque chose pour changer ça.
#Eminem
Revenir en haut Aller en bas
http://chatango.com/fpix?hitoryu
Kuro
Le Grand Chef - Responsable de la Section Reborn
avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 02/06/2013
Âge : 23
Localisation : Île de Carabien

MessageSujet: Re: [Hariken Nintai] Chapitre 3 (Terminé - Validé)   Mer 26 Mar 2014 - 5:46

Donc, vraiment pas mal. J'aime la relation que tu crée entre le père et son fils, qui ont tout qui les opposes et qui n'ont aucun amour l'un envers l'autre.
La lecture n'a été que pur plaisir, même si j'ai trouver que ça manquait d'un petit combat, mais bon, l'ensemble relève le tout...

Bref 300 Dorikis
160 mental
50 physique
90 où tu veux

___________________________________________________________________________________________________
Edward Bellmaster: Capitaine de l'équipage du Royalty Spirit:

La passion et les rêves sont comme le temps, rien ne peut les arrêter, et il en sera ainsi tant qu'il y aura des hommes prêts à donner un sens au mot Liberté
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgmangas.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Hariken Nintai] Chapitre 3 (Terminé - Validé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Hariken Nintai] Chapitre 3 (Terminé - Validé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» [Validée]sora shizen, marine de son état, rêveur persévérant et fouteur de merde [terminée]
» [Validée]gin ichimaru (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangas RPG :: North Blue :: Île de Micqueot-
Sauter vers: