Mangas RPG
Bienvenue sur Mangas RPG !
L'ensemble du Staff vous présente un forum de jeux de rôles basé sur : Bleach, Fairy tail, Naruto, One piece, Reborn et Saint Seiya.
Qu'attendez-vous ? Rejoignez-nous et amusez-vous !

Mangas RPG

Forum RPG de vos mangas préférés : Fairy Tail, One Piece, Naruto, Bleach, Reborn et Saint Seiya !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aaron Doum's: Chapitre 4 ( terminé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Aaron Doum's: Chapitre 4 ( terminé)   Sam 14 Déc 2013 - 2:16

Chapitre 4 : L'arrivée sur l'île de Prade ! La vie de marin commence !

Première partie

Cela faisait maintenant une semaine qu'Aaron était rétabli et il était maintenant l'heure pour lui de partir. Il se mit alors à faire ses adieux aux marins présents dans la base puis le sergent l'accompagna jusqu'au port, où le bateau qui partait en direction de l'île de Prade avait déjà amarrer.

Sergent : Alors ça y est tu nous quittes ?
Aaron : Il fallait bien que je partes un jour, dit-il avec un léger sourire masquant sa tristesse.
Sergent : En tout cas, si un jour tu souhaites revenir, nous t'ouvrirons nos portes avec une grande joie, dit-il en souriant à son tour,
Aaron : Je reviendrais sur cette île lorsque je serais suffisamment puissant pour exterminer les cafards qui pestifèrent sur cette île ! Dit-l un ton sérieux,
Sergent : Ah-ah, c'est beaux d'avoir des rêves, mais il y a certaines choses dans ce monde que l'on ne peut changer et ça tu le découvrira bien assez vite.

Les deux hommes se serrèrent la main en signe de respect, puis ils se firent le salut militaire avant qu'Aaron n'embarque à bord. Aaron regarda au travers le hublot et vit que le sergent attendait que le bateau parte pour en faire de même.

Sergent(pense) : Vas et devient un grand marin, montre-moi ce que signifie le mot Justice pour toi.

Soudain, un des hommes du sergent vient couper ses pensées.

Homme : Sergent, il faut rentrer à la base maintenant, cet enfant n'était que de passage sur notre île.
Sergent : Ce n'était pas qu'un simple enfant, c'est le genre de personne qu'on ne rencontre qu'une fois par siècle, un homme qui n'a que deux destins possibles : Devenir un héros, ou devenir le pire criminel que l'on est jamais connu...
Homme : Et que pensez-vous de lui?! Dit-il d'un air inquiet.
Sergent : Je n'en sais rien, mais ce qui est sur c'est qu'on entendra parler de lui dans ces prochaines années, dit-il en regardant le ciel si bleu.


Cela faisait maintenant dix minutes que le bateau était parti et Aaron tenait toujours fermement sa lettre de recommandation.

Aaron(pense) : Le voilà mon passeport vers mon rêve, Papa, Maman, je vous rendrais fiers vous verrez !

La voyage se passait sans encombre, la mer était calme, le temps ensoleillé et les mouettes volaient hauts dans le ciel pendant que les enfants jouaient tranquillement et que les parents faisaient bronzette sur les transats du pont supérieur.Soudain, Aaron vit une chose fantastique, l'île dont il attendait temps était maintenant à une dizaine de minutes de sa position. Aaron la fixa et était maintenant traversé par différentes sensations: L’excitation, la peur, l'angoisse et le stress montaient en lui à tour de rôle.Le bateau était maintenant arrivé au port et allait bientôt amarrer, mais Aaron était toujours fermement accroché à la barre.

Aaron(pense) : C'est aujourd'hui que tout va se jouer, c'est maintenant que je n'ai plus le droit à l'erreur.

Aaron rangea alors sa lettre dans la poche de son pantalon et descendit du bateau. L'hôtesse lui indiqua alors où il devait se rendre s'il voulait se rendre à la prochaine ville.

Hôtesse : Bienvenue sur l'île de Prade, dans la petite ville de Arkanus, je vous conseille de vous rendre à l'auberge pour louer des chevaux qui vous permettront de vous rendre à la Cité du Prélude et sa station thermale.

Aaron suivit les conseilles de la jeune hôtesse et se rendit à l'auberge. Cependant, la ville ne ressemblait à l'image qu'Aaron s'en était faite. En effet, la ville ressemblait à un champs de guerre, les bâtiments était toujours plus délabrés les uns que les autres et l'enseigne de l'auberge ne donnait pas envie de rentrer. Le bois était pourris et une seule des deux chaînes tenait encore, enfin résister à l'assaut du temps devrait on dire. Aaron rentra et tout les hommes le fixèrent du regard avant de reprendre leurs activités, Aaron s'avança alors jusqu'au bar et s'assit.Le patron vint alors à sa rencontre,

Barman : Qu'est ce que je te sers étranger ?dit-il en essuyant un verre.

Aaron : Je ne viens pas pour boire un coup mais pour louer un cheval.

Soudain, la lettre de recommandation qui était dans sa poche de pantalon tomba au pied d'un des hommes présent dans l'auberge.L'homme était grand et son visage était marqué par de nombreuses cicatrices.Il se baissa, ramassa la lettre et se mit à la lire.Son visage changea du tout au tout au fur et à mesure de sa lecture.

Homme : Écoutez, on a un futur marin parmi nous !

Tout les hommes se levèrent de leurs chaises et stoppèrent toutes leurs activité, tous sauf un qui resta au fond de la salle, assis en train de boire son verre de saké.

Barman : Petit, si t'es venu pour chercher les embrouilles, t'es pas tomber au bon endroit.
Aaron : Je ne suis pas venu ici pour chercher quoi que ce soit, je suis juste là pour louer un de vos chevaux, dit-il en reprenant la lettre aux mains de l'homme.
Homme : C'est un marin, on peut pas lui faire confiance, il faut le virer d'ici.

Tout les hommes de la salle acquiescèrent mais soudain, l'homme au fond de la salle se leva et parla.

Homme : Taisez-vous, ce n'est qu'un enfant qui n'est même pas encore un marin, il ne doit pas même pas savoir où il se trouve.

Le silence revînt et les hommes reprirent leurs activité tout en fixant Aaron du coin de l’œil.L'homme s'approcha alors d'Aaron le tenant par l'épaule.

Homme : Mais tu n'as pas entendu cet homme, il désire louer un cheval alors qu'est ce que tu attends pour le lui préparé ?! Dit l'homme en s'adressant au barman.

Aaron fixa le visage de cet homme au cheveux gris et au visage si chaleureux et bronzé.

Homme : Alors mon ami, d'où viens-tu ?
Aaron : Je viens d'une île très lointaine, Moke Town, et pour arriver jusqu'ici j'ai d'abord du me rendre au Royaume de Luvneel, puis sur L'île de Micqueot et je suis finalement arrivé sur L’île de Prade où je désire me rendre à la caserne afin de m'engager dans la marine!
Homme: Oh un homme comme toi doit vraiment être courageux pour partir d'aussi loin et seul. C'est de gens comme toi que j'aurais besoin dans mon équipe.
Aaron: Dans ton équipe? Dit-il d'un air surpris
Homme: Oui on arrête les personnes ayant un prime sur leurs têtes et on les ramène à la justice.
Aaron: Alors vous êtes des marins vous aussi?rétorqua t-il d'un air joyeux..
Homme:Non nous ne sommes pas des marins, mais disons que nous sommes des "partenaires".

Soudain, le barman revient dans la salle.

Barman: Votre monture est prête monsieur.

Aaron quitta alors l'homme d'un simple salut de la tête et partit, mais il s’arrêta quelques pas plus loin.

Aaron : J'espère que l'on pourra être des "partenaires" quand je serais dans la marine.dit-il en laissant paraitre  un grand sourire.

Homme: Ahah la jeunesse est si fantastique! dit-il en riant de bon cœur.

___________________________________________________________________________________________________
Aaron Doum's, Membre de La Justice:





"La vengeance est un plat à laisser de côté"

Rudy Marco, Parrain de La Fulmine Famiglia:



"J'ai vaincu ma peur le jour où je suis devenu la leurs"


Dernière édition par Aaron le Sam 14 Déc 2013 - 8:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aaron

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Aaron Doum's: Chapitre 4 ( terminé)   Sam 14 Déc 2013 - 5:19

Deuxième partie



Aaron sortit donc avec le barman en direction de la petite étable de l'auberge située quelques mètres plus loin.L'homme lui expliqua comment aller se dérouler son voyage.

Barman:
Alors voilà Bob, c'est lui qui va conduire la carriole directement à la cité du Plénitude.
Aaron: Enchanté je suis Aaron
Bob: Ok c'est cool maintenant grimpe j'ai envie d'arriver avant qu'il fasse nuit moi.

Aaron remis l'argent au barman puis il monta dans la vieille carriole, qui avait l'air aussi solide que la barque du vieux pêcheur qui l'avait amené au Royaume de Luvneel.Pourtant, l'intérieur réservé encore quelques surprise, en effet, la banquette était fait seulement de bois et on pouvait voir qu'un seul petit coup de pied nous ferez passer au travers. Aaron s'allongea vite sur la planche qui faisait office de banquette.

Bob: T'es bien installer petit prince? Tu sais, peu de gens dans cette ville ont le luxer de ce payer mes services.
Aaron: Tss vous exploitez ces gens avec vos prix!
Bob: Eh oh moi j'ai une famille à nourrir et à Arkanus chacun fais ce qu'il peut pour survivre!
Aaron: Que s'est il passé dans cette ville pour quelle soit dans un tel état?!
Bob: Eh bien au début Arkanus était une belle ville, la marine était très présente dans la ville, mais celui qui diriger la base était un ripoux. Il a instauré un marché noir où il prenait une très grosse part. Puis un jour Saga, le leader d'un groupe de chasseur de prime vînt et détruisit le marché noir puis tua le chef de la base. La marine décida que récrée une base ne servait à rien alors ils ont abandonner cette zone, la laissant seule face à son destin.
Aaron: Alors c'est pour sa que j'ai eu la sensation qu'il y avait eu une bataille ici...
Bob: Une bataille, ce fut bien pire que ça, ce fut une guerre entre les chasseurs de prime et la marine. Ils ont détruits et brûlés de nombreux bâtiments. Heureusement,les chasseurs de primes ne s'en sont pris qu'au chef de la base de la marine et non pas à des innocents.
Aaron: Mais au faite, que sont des chasseurs de primes?
Bob
: Tu te fiches de moi petit?
Aaron: Non ...
Bob
: Lorsque le gouvernement mondial juge une personne comme dangereuse, on met sur sa tête une prime. Les chasseurs de primes sont des personnes qui traquent leurs cibles afin d'obtenir cette même prime.Qu'ils soient morts ou vif, cela n'a aucune importance pour le gouvernement mondial...
Aaron: Encore une chose que je vais devoir changer une fois que je serais au sommet de la justice.
Bob: T'as de l'ambition petit, mais les rêves ne sont pas fait pour être réalisés mais pour que des hommes plus puissants que toi puissent te les brisés!
Aaron: Je ne laisserais jamais personne briser mes rêves, personne! dit-il d'un ton ferme.

La conversation laissa place à un long silence qui dura plusieurs heures, ou plutôt jusqu'à ce que la carriole arrive enfin à destination.

Bob: Te voilà arrivé à la Cité du Prélude, la ville la plus monotone de l'île.

En effet, l'homme avait raison, la ville semblait réglait comme une horloge, mais Aaron n'eut pas le temps de dire au revoir à Bob qu'il était déjà repartit. Aaron marcha dnas la rue principal, mais il ne trouvait personne, sauf un enfant qui courrait à toute vitesse et qui se cacha derrière les jambes d'Aaron.

Enfant: Aidez-moi s'il vous plaît Monsieur.dit-il en pleurant.

Soudain, un homme se retrouva face à Aaron, il était petit et maigre, avec une tête carré.

Aaron
: Je peux vous aider monsieur?
Homme: Oui, cet enfant est un des gosses de la famille qui nous doit de l'argent. Donc donne le moi pour que la famille me donne l'argent qu'ils me doivent.

Aaron fut scandalisé et furieux par ce qu'il venait d'entendre.

Aaron
: Alors écoute moi bien vieux débris, si jamais j'apprends que tu as touché à un cheveux de ce gosse ou de ses frères et sœur, je viendrais personnellement te rendre une petite visite.
Homme: C'est une menace de mort ça?
Aaron: Non un avertissement!

L'homme bégayer et avait du mal à répondre à Aaron.

Homme: Saches que je reviendrai petit. Tu n'auras pas toujours ton garde du corps avec toi.

L'homme repartit à reculons, laissant le garçon avec Aaron. Aaron se mit alors à la hauteur du jeune garçon et essuya ses larmes.

Aaron
: Sa y est c'est fini petit, cet homme ne te fera plus de mal.Dit-il en souriant.
Garçon: Vous êtes sûr?! dit-il en finissant d'essuyer ses larmes.
Aaron: Sûr et certain, viens tes parents doivent surement te chercher.

Le garçon conduisit Aaron jusqu'à ses parents qui s'inquiéter énormément et qui se méfier d'Aaron.

Maman: Mon bébé sa ça, cet homme ne t'a pas fait de mal?!
Enfant: Non maman, c'est lui qui m'a sauvé.
Maman: Merci beaucoup, jeune homme.
Aaron: Il n'y a pas de quoi. Petit fais attention à toi.

Aaron reprit donc son chemin en direction de la station thermale, mais le père l’interrompu.

Père: Monsieur, Si vous n'avez nulle part où aller, venez dormir chez nous!
Aaron: Non, ne vous inquiétez pas je vais prendre une chambre à la station thermale.
Père: Monsieur, nous insistons beaucoup et sachez que nous avons des places gratuites pour aller à la station thermales.
Aaron: Alors si vous insistez.

Aaron se rendit alors chez le garçon qu'il venait de sauver précédemment. La maison était petite mais coquette. De plus, Aaron n'allait pas cracher sur l'hospitalité de ces gens qui ne possédait quasiment rien.

Père: Alors que prévois-tu pour ton futur?
Aaron: Je vais devenir un grand Marin.
Père: Ah, tu sais, si nous n'avions pas trouvé ces enfants, nous aurions aussi passés notre examen de marin.
Aaron: Vous désiriez être marin ?
Père: Oui, mais nous avons trouvez ces enfants dans la rue, en plein hiver, alors nous les avons recueillis Alors, pour nourrir cette famille nous nous sommes mis à travailler dans les champs tout les deux et nous avons abandonner cette idée. Puis nous avons eu de plus en plus de dettes jusqu'à en arriver à cette situation.

Après avoir bien manger, Aaron dit au revoir à la famille et et au petit garçon qu'il venait de sauver. Il glissa discrètement la dernière liasse de billet qu'il lui restait, d'une valeur de 10 000 berries, soit la somme que devait la famille au préteur sur gage, sans qu'elle ne s'en rende compte.

Mère: Ce garçon était très gentil n'est-ce pas, dit-elle en glissant la main dans sa poche.
Père: Oui, dommage qu'il eut à partir si tôt.Mais qu'est ce qu'il y a chéri ?

La jeune femme pleurait en découvrant la liasse de billets, leurs ennuies étaient désormais finis et ils allaient enfin pouvoir respirer et éviter de se tuer à la tâches.Aaron se dirigea alors vers la station thermale.

Aaron: Bonjour, je voudrais une chambre pour la nuit, dit il en tendant le ticket de chambre gratuit.
Hôtesse: Tenez vous serez dans la chambre 208

Aaron partit poser ses affaires dans sa chambre et se dirigea directement vers le premier bain d'eau chaudes.L'eau était à la parfaite température et Aaron oubliait tout ses problèmes et douleurs.

Aaron(pense): Oh mon Dieu, c'est comme si mon corps me remercié.

Tout le stress et la fatigue d'Aaron était en train de partir au fur et à mesure des différentes activités qu'il pratiquaient, comme les massages, le sauna et les bains à remous . Lorsqu'Aaron ressortit, on aurait dit un homme nouveau, à nouveaux pleins d'energie et d'entrain, mais aussi un Aaron pensif.

Aaron(pense): Ce bain m'a fait beaucoup de bien, mais ce fut peut être le dernier, heureusement je suis maintenant prêt à entrer dans la marine.

___________________________________________________________________________________________________
Aaron Doum's, Membre de La Justice:





"La vengeance est un plat à laisser de côté"

Rudy Marco, Parrain de La Fulmine Famiglia:



"J'ai vaincu ma peur le jour où je suis devenu la leurs"
Revenir en haut Aller en bas
Aaron

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Aaron Doum's: Chapitre 4 ( terminé)   Sam 14 Déc 2013 - 8:33

Troisième partie

Le soleil se leva sur la Cité du Plénitude et Aaron en fit de même. Cette fois c'était la bonne, son dernier jour en temps que civil. Il se prépara lentement, prit soin de ranger chaque chose importantes dans son sac et surtout de vérifier que la lettre de recommandation était encore là. Lorsqu'il eût finit de se préparer, il partir descendre pour redonner la clé de sa chambre et se dirigea en direction de l'auberge relais qui le conduirait jusqu'à la ville de Shown.Il partit alors en direction de l'auberge, et sur le chemin, la famille qu'il avait aidée l’attendait.

Père: On tenait à te remercier pour ce que tu as fait, c'est vraiment très généreux.
Aaron: Votre histoire m'a touché, et je me devais de faire quelque chose pour vous.En plus, cet argent ne me serviras à rien quand je serais entrer dans la Marine alors, autant qu'il profite à des gens comme vous, dit-il en souriant.
Père: Tu feras un formidable marin, Aaron, dit-il en inclinant le haut de son corps vers le bas en signe de respect.

Le reste de sa famille en fit de même et Aaron fit comme eux, puis Aaron partit après avoir serrer la main de chaque personne.C'était pour que des gens puissent vivre heureux qu'Aaron avait décidé de devenir un Marin. Au bout d'une dizaine de minutes de marche, Aaron arriva finalement à l'auberge.Cette fois l'auberge ressemblait vraiment à une auberge et lorsqu'il entra, l'ambiance était chaleureuse et accueillante. Il alla au bar et le gérant vint à sa rencontre.

Barman: Bonjour jeune homme, voulez-vous un rafraîchissement?
Aaron: Non merci, je voudrais louer une de vos carriole pour vous rendre à la ville de Shown.
Barman: Ah, le fait est que nous venons de la louer à un autre jeune homme qui se rend lui aussi à la ville de Shown, cela vous dérangerais d’être dans la même carriole qu'une autre personne ?
Aaron: Non pas du tout, dit -il en souriant.
Barman: Très bien alors suivez-moi jeune homme.


Aaron suivit l'homme qui le conduisit à la carriole.Cette fois-ci la carriole était respectable et l'intérieur y était luxueux comparé à l'autre.Aaron paya avec les derniers berries qui lui restait et lorsqu'il rentra, il vit un jeune homme de son âge, blond, assez mince et de taille moyenne.

Aaron: Bonjour, je m'appelle Aaron, dit-il en souriant.
Homme: Je suis Cloud, répondit l'homme en souriant à son tour.

La carriole partit et les deux jeunes hommes engagèrent la discussion.

Aaron: Alors pourquoi va tu à la ville de Shown?
Cloud: Je vais m'engager dans la Marine et toi?
Aaron: Moi aussi, dit-il en riant.

Aaron observa Cloud et vit une longue épée dépasser de son dos.

Aaron: Whouah, ton épée à l'air dure à manier...
Cloud: C'est vrai qu'il m'aura fallu du temps pour apprendre à la manier correctement.
Aaron: Tu as l'air d'en prendre soin.
Cloud: Je ne me bat qu'avec le côté le moins tranchant.
Aaron: Mais c'est idiot, dit-il en riant.
Cloud: Si je me battais avec le côté tranchant, le sang ferait qu'elle s'abîmerait, puis elle rouillerait et au final elle se casserait,rétorqua t-il d'un ton plus sérieux qu'Aaron.
Aaron: Oh excuse moi, je ne voulait pas t'offenser, dit il en baissant la tête en signe d'excuse.
Cloud: Ne t'en fais pas, tout le monde réagit comme sa lorsque je prononce cette phrase, dit il en riant fortement.

Après avoir longue route, la carriole s'arrêta. Il était enfin arrivé à destination: La ville de Shown.Tout deux remercièrent le chauffeur et se mirent à partir en direction de la caserne.Les deux jeunes hommes admiraient la beauté de cette ville, et les habitants si chaleureux et accueillants envers eux. C'était comme lâcher deux enfants au milieu de vitrine rempli de bonbon. Peu à peu, ils quittèrent la ville avec quelques soupçons de regrets et finirent par arriver en plein milieu de la campagne.

Aaron: Tu penses qu'on va marcher encore longtemps, dit-il en râlant.
Cloud: Eh bien cela fait maintenant trente minutes que l'on marche et je pense pouvoir te dire que non, dit-il en pointant du bout du doigt la caserne que l'on apercevait maintenant.

Les deux jeunes hommes se mirent à accélérer la cadence et arrivèrent bien vite à la caserne.Une fois devant un des soldats les arrêtèrent.

Soldat: Que voulez-vous?!
Cloud et Aaron: Nous voulons nous engager dans la Marine, dirent-ils en cœur.
Soldat: Ah, suivez moi,dit-il en riant

Le soldat les emmena au centre de recrutement de la base, de nombreux marins étaient en train de s'entraîner et le rythme était assez soutenu.Le soldat leurs fit signe de s'arrêter puis il rentra seul.Il ressortit quelques secondes après et fit entrer les deux jeunes hommes.Le recruteur les attendait.L'homme était imposant, tout comme sa barbe qui descendait jusqu'au niveau du bas de son cou.

Recruteur: Bien avant toute chose, sachez que pour entrer dans la marine, il ne faut pas être un peureux, il va falloir vous battre, alors qu'est ce qui me prouve que vous n'êtes pas des femmelettes hein?!

Aaron: J'ai ceci, dit il en tendant sa lettre de recommandation.

L'homme prit la lettre et la lu.

Recruteur: Le sergent hein, la dernière fois qu'il m'a fait recruter une personne il est partit au bout de deux jours donc si vous voulez rentrer dans la marine va falloir vous battre. Soldat emmenait chacun de ses garçons sur un des terrains d'entraînements et donner lui un adversaire qui corresponds à son style de combat!

Les deux garçons sortirent de la tente et se mirent à marcher en direction du terrain d'entrainement.

Soldats: Toi c'est quoi ton style de combat? dit-il en pointant Cloud.
Cloud: Je suis un sabreur, dit il en dégainant son épée.
Soldat: Et toi?
Aaron: Je suis un cogneur.
Soldat: Bien Josh tu vas affronter ce gamin, met y toute à puissance. Allez en piste l'artiste, dit -il en poussant Cloud. Quand à toi, ce sera moi ton adversaire, dit il en fixant  Aaron droit dans les yeux.

Aaron se mit alors en position de combat.

Aaron(pense): Un combat, c'est tout ce qu'il me reste avant de rentrer dans la Marine, je vais lui montrer ce que sait faire un gamin!


L'homme était légèrement plus grand qu'Aaron et semblait être beaucoup plus sûr de lui. Mais Aaron avait un avantage qu'il n'avait pas: La jeunesse et la fougue.

Aaron s'élança alors vers son adversaire sous les yeux de tout les autres marins qui encourager leurs amis.

Soldat: Allez montre moi ta force petit!
Aaron: Pas de souci, tu vas regretter de baisser ta garde comme ça, Frappe Oursonne:
Aaron frappe violemment son adversaire

L'homme se prit alors cette frappe directe en plein dans les côtes et il le regretta amèrement, esquintant un léger rictus de douleur.Aaron se recula alors.

Soldat: Ok mais si c'est tout ce dont tu es capable tu ne pourras jamais me vaincre.
Aaron: On va voir ça.

Aaron s'élance de nouveau vers son adversaire, et alors qu'il tenta de lui mettre un direct du droit, Aaron esquiva par le bas et lui remit une nouvelle Frappe Oursonne au niveau du menton.L'homme fut surpris par cette attaque et Aaron enchaîna avec Rugissement infernal de l'Ours:
Aaron s'élance vivement vers son adversaire et lui inflige une série de coups de poings sur tout le haut du corps.

Aaron continua de frapper son adversaire jusqu'à ce qu'il le repousse et qu'Aaron fit quelques pas en arrière.Les soldats se mirent alors à rire de la situation, lui, le gros dur de la caserne, se faire incendier par un enfant.

Soldat: J'espère que ta profiter de ce moment car tu n'en n'auras plus d'autre, dit-il en éclatant la plupart de ses veines frontales.
Aaron: Ohoh..

L'homme courut à toute vitesse vers Aaron qui ne pouvait pas esquiver et qui croisa les bras pour se défendre.

Aaron:Contre-attaque de l'Ours:Aaron croise ses bras en x lui permettant de bloquer les attaques physiques adversaire.

A force de subir les assauts de son adversaire, la garde d'Aaron se fragilisa et l'homme put placer quelques directs du droit et du gauche qui sonnèrent légèrement Aaron.

Les images se mirent à défiler dans la tête d'Aaron, son grand-père, sa chérie, son père et sa mère, le sergent et tout les autres qui avaient placés en lui toutes leurs confiance. Non, il ne pouvait pas échoué si prêt du but, il ne pouvait pas échoué avant d'avoir réalisé son rêve.

Aaron hurla alors un grand coup et l'homme ,qui s'amuser à le narguer et à jouer avec le public, se retourna, mais c'était trop tard, Aaron l'avait déjà saisi par la taille et l'avait plaqué au sol.Aaron ne cessait de lui envoyait des Frappe Oursonne au visage puis dans l’abdomen, alternant aussi les coups dans les côtes. Ses coups étaient rapides et imprévisibles, l'homme du user de toutes ses forces pour chasser Aaron à l'aide de grands coups de pieds qui le firent valser un peu plus loin. Mais Aaron revient vite à l'assaut et l'homme n'avait que l'autre choix que de le repousser le temps de trouver une solution.

Soldat(pense): Bordel, mais c'est quoi ce gosse!Je vais quand même pas perdre contre lui.


Aaron: Je vais te montrer ce que c'est un vrai Marin moi, dit-il en récupérant son souffle.
Soldat: Approche que je te donne une bonne leçon!dit-il en récupérant son souffle à son tour.


Aaron s'approcha lentement de son adversaire qui en fit de même, les deux hommes étaient maintenant face à face et se donner coups sur coups.L’issue de ce combat aller être décidé par le premier qui tomberaient au sol.

Soldat: Je dois afvouer que tu es résistanf!
Aaron: Toi aussif!

Les deux hommes avaient maintenant le visage en sang et commençaient à être à bout de force, les coups qu'ils s’échangeaient était lents et quasiment indolores. Chacun d'eux reposaient sur l'autre.

Soldat: Tu feras... un excellent combattant.. dit l'homme en tombant au sol.

Aaron lui n'arrivait pas à parler, et pensait juste à ne pas tomber.

Le recruteur lui, qui avait regarder les combats des deux jeunes hommes les convoqua dans sa tente.

Cloud: Punaise, t'es dans un sale état vieux.
Aaron: Ouais, mais j'ai gagné... Et toi?
Cloud: Uh quelle question idiote...

Les deux jeunes hommes se mirent à rire en entendant les deux réponses et finirent par se serrer la main en signe de victoire.

___________________________________________________________________________________________________
Aaron Doum's, Membre de La Justice:





"La vengeance est un plat à laisser de côté"

Rudy Marco, Parrain de La Fulmine Famiglia:



"J'ai vaincu ma peur le jour où je suis devenu la leurs"
Revenir en haut Aller en bas
Mugetsu
Modérateur
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 02/06/2013
Âge : 27
Localisation : Enies Lobby

MessageSujet: Re: Aaron Doum's: Chapitre 4 ( terminé)   Dim 15 Déc 2013 - 5:43

Bon, c'est du bon travail, des fautes mais sans exagérations, c'est explicite et clair. Personnellement j'aurais aimé qu'il y ai plus de description, je parle notamment des endroits ou tu te trouve, manière pour nous d'être un peu plus plongé dans la vision que tu as de ton rp, mais ce n'est qu'un avis personnel.
Par contre, à un moment dans le RP, tu donnes 10 000 berrys à une famille, or, je ne vois pas dans ta fiche technique quelque choses qui stipule que tu possèdes cet argent, je n'ai pas lu tes RP's précédents, mais si tu possèdes bien cette argent, penses à mettre ta fiche technique à jour, si tu ne le possède pas, bah c'est une erreur RP...

Mise à part ça, tu as autorisation pour postuler dans la marine, à toi de respecter le code de postulation suivant:


Code:
Nom :
Prénom :
Age :
Pouvoir ( fruit du démon, haki, ect ) :
Lien vers la présentation du personnage :
Lien vers la fiche technique du personnage :
Dorikis :
Pourquoi vouloir rejoindre le Gouvernement Mondiale ( motivation ) :
Poste souhaité ( Marine (marins normaux ; marins d'élite; brigade scientifique) / Impel Down / CP ) :
Autre :


Klab' postera à la suite pour te dire si tu es accepté ou non ^^

Pour ta note => +280 D. 140 en physique et le reste ou tu veux Clin d\'oeil

___________________________________________________________________________________________________


« Au lieu de t’en prendre à ceux qui sont en colère, tu ferais mieux de t’en prendre à ce pour quoi ils sont en colère »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaron Doum's: Chapitre 4 ( terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron Doum's: Chapitre 4 ( terminé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aaron, Constellationniste débutant [Terminée !]
» The third temptation [Aaron]
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangas RPG :: North Blue :: Île de Prade-
Sauter vers: