Mangas RPG
Bienvenue sur Mangas RPG !
L'ensemble du Staff vous présente un forum de jeux de rôles basé sur : Bleach, Fairy tail, Naruto, One piece, Reborn et Saint Seiya.
Qu'attendez-vous ? Rejoignez-nous et amusez-vous !

Mangas RPG

Forum RPG de vos mangas préférés : Fairy Tail, One Piece, Naruto, Bleach, Reborn et Saint Seiya !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 1 : Blade Staz

Aller en bas 
AuteurMessage
Oda-Sama

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Chapitre 1 : Blade Staz   Ven 25 Oct 2013 - 10:49

Staz n’était plus le jeune et faible d’il y a 2 ans, maintenant Staz a 18 ans et c’est devenue un boxeur talentueux. Cela fait maintenant 6 mois qu’il a quitté son île natale, il n’a pas fait grand-chose depuis à part s’entrainer encore et encore pour son but en battant des chasseurs de prime, des brigands ou des pirates.

Première partie.

Nous sommes sur Shell Town, une île moyenne qui a la particularité d’avoir une base de la Marine au centre. La ville formée donc un cercle autour de cette grosse base bleu.

Staz : En tenant ses côtes et en remontant une ruelle. Putain j’ai la dalle … 2 jours … Ça fait 2 jours que je n’ai rien avalé.

Après une demi-heure de marche en plus, j’arrivai enfin devant un petit restaurant/bar.  À première vue, l’endroit n’est pas fréquenté par les clients depuis des lustres … Il y avait pas mal de toiles d’araignée, de chaises retourné sur les tables et de moisissures sur les murs. Une vielle dame était derrière le bar, je pris la décision de rentrer et de voir si je pouvais y manger quelque chose. N’importe quoi aurait suffit tellement ma faim était grande.

Staz : Bonjour. Votre bar est toujours d’actualité ?
Veille dame : Avec un large sourire. Tiens donc. Un visiteur ? Bienvenue à vous, venez vous assoir si vous avez de quoi payer.
Staz : Et ben justement… La maison fait bien crédit pour quelqu’un qui n’a pas mangé depuis/
Veille dame : En me coupant la parole. QUOI ?! Crédit ? Et puis quoi encore ! Dégage de là gamin !
Staz : Oh calmez-vous la vieille ! ^^’ Et puis j’ai vraiment faim vous savez …

Je rentre en même temps derrière le bar pour me servir dans le frigo. Mais à peine une main mise sur le frigo que la veille me lance des tabourets dans la face.
Je réussis à en esquiver certain et je bloque le reste en adaptant la garde d’un boxeur.


Staz : Choqué par ça force. Il vous reste autant de force à cet âge ?!
La dame : Et bien ce n’est pas pour m’envoyé des fleurs mais quand j’étais plus jeune (…)

En la laissant parlé seul, je profite donc de l’occasion pour me servir dans le frigo. Malgré ce qu’on pouvait penser de l’état du bar, le frigo en lui-même était carrément différent ! De la viande, du saké, de la salade, tout y était. Je me croyais dans un de ces rêves merveilleux.

La dame : En continuant de racontait sa vie. Je t’ai mal jugée au début. Je penser que tu étais un de ces clients qui vient et repart sans payer. Mais non. Toi tu es vraiment différent/

La dame s’arrêta net de parlé. On aurait presque dit qu’elle avait vu un fantôme lorsqu’elle réalisa que j’étais déjà à la porte avec toute cette nourriture. Elle cria fort mais heureusement la rue était vide, donc personne ne pouvais venir l’aider. Je partis donc en courant après l’avoir remercié pour toute cette nourriture.
Je ne m’arrête donc pas très loin, sur un petit banc, pour finir de manger tranquillement.


Staz : Je dois vraiment arrêtez de voler moi …

Un marine arriva en courant vers moi quelques minutes plus tard. Je ne savais pas si il venait pour ce que je viens de faire ou pour autre chose. Je commençais donc déjà à me préparé à un éventuelle combat. Je mis rapidement ma capuche pour cacher mon visage.

Soldat : En criant de toutes ces forces. Et toi ! Ne bouge pas !
Staz : Moi ? Reculer ? Pff.
Soldat : En sortant son sabre. C’est bien toi qui viens de voler ma grand mère ??!
Staz : T’as grand-mère ? Si je l’avais su je n’aurais rien fait. Mais ce n’est pas vraiment de ma faute, elle ne voulait pas me servir alors j’étais bien obliger de me servir. Un grand sourire sur les lèvres.
Soldat : Tu te fous de ma gueule en plus ?!

Le soldat fonça sur moi avec son épée en me portant un coup que je réussis esquivai de peu.
Le temps qu’il essais de ce stabiliser je lui mis un crochet pour finir avec un direct en pleine poire, ce qui le sonna. Il se ressaisit rapidement et me donne un coup d’épée en / qui réussis à me toucher la joue.


Staz : Vois du sang coulé de ma joue. T’aurais jamais du faire ça !

Je m’énervai rapidement à la vu de mon sang et j’enchainai donc le soldat de plusieurs directs, crochets et pour finir un uppercut bien placé au niveau de la mâchoire.
Le soldat resta debout quelques secondes à la fin de mon enchainement, il saigner de la bouche et du nez. Ensuite il s’aplatit sur le dos. J’avais mis un soldat de la marine KO pour la première fois. Je ne voulais pas le faire parce que sinon je deviendrais quelqu’un de recherché. Ce qui ne me facilitera pas la tâche…


Staz : En soupirant. Merde. Je n’aurais pas du faire ça… Heureusement qu’il n’a pas vu mon visage.

En effet, durant tout le combat je pris pas mal de précautions pour que ma capuche ne bouge pas. Je partis donc rapidement de cet endroit avant de me faire embarquer par d’autres marines.

___________________________________________________________________________________________________
« Je deviendrais un haut gradé ! »
Revenir en haut Aller en bas
Oda-Sama

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Chapitre 1 : Blade Staz   Sam 26 Oct 2013 - 18:09

Deuxième partie.




Voilà une demi-heure de passer depuis le combat contre ce soldat de la marine qui a souhaité venger sa grand-mère. Je n’ai fais que me caché depuis car plusieurs marins patrouillaient les environs apparemment à la recherche de quelqu’un… Et j’ai bien peur que ce quelqu’un, c’est moi !

Staz : En marchant paisiblement dans une rue. Je pense qu’ils n’ont aucun moyen de savoir qui a attaqué le marin. Soulagé. Qu’est-ce que je devrais faire maintenant… ?

J’étais enfin hors de danger, mais je ne savais plus trop ce qu’il me restait à faire sur cette île.
J’y réfléchie donc rapidement puis j’eu une idée. Pourquoi ne pas aller voir s’il n’y a pas des pirates sur cette île ? Je devais donc aller à la base de la marine puis leur demander les avis de recherche qui sont suspecté être en ville, ce n’étais pas grand-chose a première vue, mais il ne faut pas oublier qu’il me cherche sans doute !
Même si j’avais caché ma tête lors de mon combat il y a d’autres détails que les marins ont pu noter sur moi, par exemple mes habits tout simplement. Mais j’avais déjà une solution pour ça. Je devais rentrer dans la base sans me faire voir, prendre une de leur tenu qui doit être dans leur vestiaire, puis enfin me faire passer pour un marin pour avoir toutes les infos dont j’ai besoin.


Staz : Pensant. C’est la première fois que je n’ai pas de plan B… J’espère que ça passeras.

Je demandai donc mon chemin une première fois pour être sur d’être sur la bonne voie, ensuite je partis en courant pour me faire les pieds… il me restait encore 10 kilomètres à traversé d’après un passant.
Je courut donc pendant une trentaine de minutes avant de trouver la base. Il n’y avait pas de garde à l’entrer, mais de l’extérieur je pouvais voir un soldat qui nettoyer le sol du couloirs…
J’étais trop impatient pour attendre qu’il est tout fini, alors dès qu’il avait le dos tourner, je passai rapidement dans le couloir qui mené à une salle d’entrainement. Je rentre donc rapidement dans la salle puis je me dirige vers un soldat pour lui demander mon chemin. Je n’ai malheureusement pas d’autre choix… c’était un ça passe ou ça casse.


Staz : S'approchant doucement mais sûrement du soldat. Eh toi ! Tu pourrais me dire où sont les vestiaires ? J’ai tout oublié…
Soldat : Comment ? Je ne t’ai jamais vu ici. T’es sûr que t’es un soldat, gamin ?
Staz : Oui je le suis. Je suis nouveau dans la marine, ainsi que dans cette base. Je ne souhaite pas faire une mauvaise impression dés mes premier jours auprès de mon commandent. S’il te plaît dit moi où c’est ! (pense : J’espère avoir étais assez convaincant…)
Soldat : Ah je comprends !
Staz : (Pense : YES !)
Soldat : Je sais très bien ce qu’est le stress des premiers jours. Suis moi je vais te montrer le chemin.

Je m’exécutai. Je n’avais pas le choix, mais j’espérer juste qu’il ne comptait pas m’emmener chez le commandent aussi…
Arriver au vestiaire, je mis rapidement un ensemble de la marine puis je ressortis, heureusement l’autre soldat n’étais plus là. Ce fut un grand soulagement pour moi. J’avançai dans le couloirs et là je vis plusieurs porte, il y avait inscrit dans une des portes commandant dessus. Je rentre donc voir le commandant et je lui dis en me faisant passer pour un soldat de la base.


Staz : Commandant ! Nous avons eu un souci !
Commandant : Étonné. Déjà, qui t’as appris la politesse jeune soldat ?! On toque avant de rentrer !
Staz : Désolé mais c’est une urgence… Je n’aurais jamais osé sinon.
Commandant : Bah vas-y ! Crache le morceau jeune soldat.
Staz : Nous avons un souci avec les ordinateurs. Nous les ferons marcher dans les plus brefs délais mais pour le moment nous devons savoir qui sont les pirates recherché qui sont actuellement  présent en ville.
Commandant : Ah c’est tout ? Pas besoin d’en faire toute une histoire. Heureusement pour vous que je suis un commandent très compétent ! Tiens donc. Voilà toutes les personnes recherché qui sont en ville.
Staz : En prenant les avis de recherche. Oh merci ! Merci ! Merci ! Merci beaucoup !
Commandant : Oh ce n’est rien !

Je lui arrachai les avis de recherche et je quittai la base en courant juste après mettre changé.
Mon plan d’infiltration avait réussis à merveille, malgré quelques soucis ...

___________________________________________________________________________________________________
« Je deviendrais un haut gradé ! »
Revenir en haut Aller en bas
Oda-Sama

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Chapitre 1 : Blade Staz   Sam 26 Oct 2013 - 20:46

Troisième partie.


Je continue de marcher en ville, et en même temps, je cherche un adversaire assez coriace pour me vaincre dans les 3 avis de recherche que j’avais dans les mains. J’étais à la recherche d’un combat qui pourrait m’apporter une belle expérience. Et pour mon plus grand bonheur, chacun de ces pirates avait à peu près mon niveau d’après mes connaissances sur eux. Même que 2 d’entres eux pouvais me vaincre grâce à leurs équipage. Bien évidemment j’ai choisi un des 2 plus fort.
Le premier était un épéiste et l’autre un cogneur. Lequel choisir ? Lequel des 2 a le plus de chance de me vaincre ?! Pleins de question  et aucune réponse…
Mais heureusement j’ai réussis a trouvé une solution ! Celui qui a la plus haute prime gagne. Et c’est donc le cogneur qui gagna avec ces 500 000 berrys.
Je fis donc un tour complet de la ville pour voir s’ils y étaient, mais le néant. Rien. Je n’avais rien trouvé. Ni même une piste… Mais c’était peut être un indice ! S’ils ne sont plus en ville alors ils sont au port pour repartir. Il fallait que je me dépêche de les interceptez avant qu’ils ne partent.


Staz : Merde, merde, merde, merde !  Vite ! Attention, désolé je suis pressé…

Je n’avais aucun plan pour cette bataille, juste « foncer dans le tas ». J’espère que je ne vais pas mourir aujourd’hui…
Arriver sur place, je pouvais voir un bateau moyen et une dizaine de personnes, sans doute les pirates… Il n’y avait personne, ni rien d’autre autour. Le lieu rêvé pour une petite baston !
Je m’avance donc vers eux puis je dis fort.


Staz : C’est vous les pirates de Berzerk ??
Homme n°1 : Quoi ?! Qu’est-ce que ça peut te faire à toi ?
Staz : Dois-je prendre ça pour un « oui » ?
Homme n°1 : Oui, et alors ? Putain mais t’es qui toi ?!
Staz : Ton pire cauchemar…

Je fonce donc dans le tas comme le convenait le plan. En utilisant mon jeu de jambe, je réussis à en frapper un par un uppercut, un autre par un enchaînement de droite et le troisième commença à me lancer des pierres, je les esquivai facilement vu la distance entre nous et mon jeu de jambe.

Staz : C’est tout ce que vous savez faire… ? Je vous rappel que c’est un dix vs un.

Ils m’encerclent à ce moment là sans ne me laisser aucune chance de fuir. Là c’était vraiment du dix vs un.
Je pris deux de leurs compagnons sous mes bras et je m’en servais comme bouclier humain et en voulant me porter une dernière attaque, ils blessèrent gravement leurs équipiers.
Je me pliai de rire a la vue de cette scène. Je lâchai les deux corps au sol, il était KO. Je profitai de l’occasion pour en frapper deux simultanément, avec un double crochet, leurs têtes se frappèrent entre eux pour enfin tombe au sol.
Je sortis rapidement du cercle en courant, puis je dis.


Staz : Et bien quoi ? Vous n’êtes plus que 6 maintenant !
Pirate n°2 : Ok, tu es fort. Mais à partir de maintenant l’échauffement est terminer !!
Staz : Ah parce qu’il avait déjà commençait ?

Cinq des six sortirent des épées et le dernier un fusil. Je couru rapidement vers un des pirate muni d’une épée, j’esquivai son attaque de peu car elle me déchira le T-shirt, puis je lui donnai un direct puissant qui l’envoya au tapis. Mais pas pour longtemps et malheureusement je n’avais plus de temps à perdre car les autres épéistes commençais à bouger vers moi. Alors je le laissai me donner un coup d’épée que j’esquivai à la dernière seconde et je donnai un contre magnifique en plein dans le pif du pirate. Il était inconscient, alors j’eu l’idée de me servir de lui comme de protège par balles contre le pirate qui cherchait une occasion de me tiré dessus et les autres qui étaient prêt à me sautait dessus pour me taillader.

Staz : Voilà ce que je vous propose. Vous posez tous vos armes, et peut être que je ne tranche pas la gorge à votre amis…

Les pirates choqué et bloqué posèrent leurs armes doucement au sol. Je lance donc leur nakama sur eux, et le temps qu’il l’attrape, je frappe de plusieurs coups associé à un joli jeu de jambe trois d’entre eux qui se mirent ensuite a terre KO. Il ne me reste plus que 2 personnes à vaincre.

Staz : Dite. Vous pensez réellement me vaincre ?
Pirate n°1 : Euh…
Pirate n°2 : Et bien…
Staz : Je vais comptez jusqu'à trois, si je vous vois encore, je vous tue. 1… 2
/

Les deux pirates  ne pouvais pas refusez mon offre, ils n’étaient déjà plus là quand j’ai dit le chiffre deux.

Staz : En respirant fort pour reprendre mon rythme. Je suis KO ! Le capitaine devrait bientôt être envoyé à la rescousse. Je dois vite me reposer.

Je m’assois sur le corps d’un des pirates en reprenant mon souffle. Le sol était tâché par le sang qui a coulé durant cette bagarre, mes poings étaient en sang. Ce n’étais pas le mien, mais le leurs…
Après une dizaine de minute d’attente, je vu le pirate, je l’ai reconnu grâce à l’avis de recherche. Et puis il fonça sur moi sans s’arrêté donc facile de le reconnaître.
Il me poussa au sol avec une force stupéfiante… J’en ai les jambes qui tremblent. Je donnai un coup de poing pour riposter, mais c’est mon poing qui eu mal.


Staz : Alors ? Tu es fière de ce que j’ai fait ? Tout ça c’est de ta faute. Je ne t’ai jamais demandé d’avoir une prime.
Capitaine : AHHHH !


Il me donna un coup de poings et de genoux dans les côtes, je sentis un craquement… Une de mes côtes avait sûrement succombé.
Je ripostai en donnant une rafale de direct gauche, puis une rafale de direct droit. Il aller au sol et me fit une balayette que j’esquivai grâce a mon jeu de jambe. Il me donna un sacrer coup de poings de bas en haut directement sur la mâchoire. Je crachai du sang. Ces coups étaient bien trop puissants pour que je m’en reçoive trop…
Je me relevai  en tremblotant.


Capitaine : Tu as peur ?
Staz : Non. Ce que tu vois là, c’est de l’excitation.


Il me donna un coup de genoux, un coup de poing, un coup de tête, et il continua de plus en plus vite, mais je réussis à esquiver tout grâce a mon jeu de jambe. Son dernier coup est un uppercut droite que je réussis à dévié de peu. Il commençait à ralentir, c’était une ouverture. Je lui donnai un direct dans le poumon droit, au niveau du cœur, qui le bloqua puis un uppercut et pour finir un crochet dans la mâchoire.
Il fut KO à la fin de cet enchaînement. Je n’arrivais même plus à respirer… Je donnai le pirate a la marine qui par chance ne m’ont pas reconnu et m’ont donc payé la récompense. Je me redis au bar/restaurant de la vieille pour m’excuser et la payer.
Et enfin, je partis dans le port où je vis un bateau de pèche qui aller quitte l’île pour aller dans une autre de East Blue, je les payai pour qu’il me laisse monter avec eux car je n’avais pas encore de bateau... Ils acceptèrent avec plaisir.

___________________________________________________________________________________________________
« Je deviendrais un haut gradé ! »
Revenir en haut Aller en bas
Oda-Sama

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Chapitre 1 : Blade Staz   Sam 26 Oct 2013 - 20:54

En attente de notation.

___________________________________________________________________________________________________
« Je deviendrais un haut gradé ! »
Revenir en haut Aller en bas
Kuro
Le Grand Chef - Responsable de la Section Reborn
avatar

Messages : 559
Date d'inscription : 02/06/2013
Âge : 22
Localisation : Île de Carabien

MessageSujet: Re: Chapitre 1 : Blade Staz   Dim 3 Nov 2013 - 11:26

j'ai beaucoup. Fluide et agréable à lire. On découvre que ton perso est en réalité un vrai pirate, qui n'a pas peur d'une vieille et ses tabourets xD
donc, un petit 300 Dorikis dont 180 en mental et 120 en force

___________________________________________________________________________________________________
Edward Bellmaster: Capitaine de l'équipage du Royalty Spirit:

La passion et les rêves sont comme le temps, rien ne peut les arrêter, et il en sera ainsi tant qu'il y aura des hommes prêts à donner un sens au mot Liberté
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgmangas.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 1 : Blade Staz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 1 : Blade Staz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangas RPG :: Shell Town-
Sauter vers: